Deev Vanorbeek

Art en France

L'Art et l'Art de vivre

Deev Vanorbeek

Le métal m’appelle.

Quand le métal m’appelle pour une première fois, il m’attire comme un aimant, impossible d’y résister ; je me promène quelque part tranquillement, ou je conduis, et soudainement j’ai le sentiment fort qu’il y a du métal abandonné qui m’attend pour être trouvé. Et je le trouve toujours. Puis, en observant la beauté du morceau trouvé, le métal me parle à nouveau. Il me dit comment je peux le travailler et le transformer en une sculpture, qui peut être admirée par tout le monde.

 

Pour moi, la plus grande joie dans mon travail c’est de transformer une pièce trouvée, qui à première vue n’a pas de valeur du tout, en l’œuvre d’art quelle est. De cette manière je lui montre mon respect. Le recyclage, la récuperation c’est le fil rouge dans mon travail. Si je pouvais, je transformerais la casse de fer en musée d’art contemporain. Juste d’y penser, ça me fait vibrer le cœur plus fort. Ces dernières années , mon travail a évolué dans diverses directions, mais à l’origine c'était les insectes qui m’inspiraient. De la même façon que je vois la beauté dans ces petites et délicates créatures, qui se manifestent pourtant très fortes, je vois la beauté dans tous les détails précis du métal.

 

Quand je crée mes sculptures d’insectes, je le fais avec tout le respect qu’ils méritent et pour ça je leur dédie une statue. Maint spectateur a commencé à voir et à apprécier la beauté dans les insectes après avoir vu mes sculptures. Ils me disaient qu’ils ne tuaient plus spontanément les insectes qui se trouvaient sur leur chemin. Et ça c’est le plus beau compliment que je puisse recevoir à travers ce travail. Bien que je me dirige aujourd’hui de plus en plus vers l’abstrait, si quelqu'un me demande de réaliser une sculpture d’insecte, je le fais avec beaucoup d’enthousiasme et de plaisir. Car c’est un honneur pour moi de pouvoir le faire ; au nom de l’insecte et du métal. C’est que beaucoup de mes sculptures abstraites d’aujourd’hui restent inspirées par le monde naturel. Regardez une de mes sculptures abstraites en fil de fer et vous allez voir l’abdomen d’une fourmi, regardez une autre et vous allez décider de voir un essaim d’abeilles.

 

Ce que je tiens pour certain c’est que le fer, l’acier, toutes les formes de métal se sentent bien dans mes mains. Quand les gens me demandent où je trouve mes idées je ne peux que répondre : je n’ai pas besoin d’idées, j’ai besoin du métal. Quand je regarde le métal, je le laisse parler, je me laisse guider et l’idée vient toute seule.

 

Deev

Regardez l’album photo de Deev . Vous y verrez lesquels des ses œuvres sont à vendre et vous trouverez toutes les informations sur les matériaux, les tailles et les prix. Vouz pouvez egalement envoyer un e-mail à info@art-en-france.eu

Deev travaille également sur commande. Vous pouvez laisser un message pour lui dans notre Livre d’ or. Ou visitez son propre site.

 

L'atelier de Deev: Château de Lagravade, Lieu-dit Lagravade, 47390 Layrac. Tel: 07-81.68.66.88

 

Retour au menu

Art-en-France © 2017 • Reproduction d'articles et images interdites sauf avec accord d'Art-en-France •